Pour optimiser la performance énergétique de votre bâtiment ou de votre nouvelle construction, rien ne vaut une isolation thermique adaptée et respectant la législation applicable. Deux options sont donc possibles pour réaliser de substantielles économies d’énergie : la mise en place d’une isolation thermique par l’intérieur (ITI) ou d’une isolation thermique par l’extérieur (ITE).
En outre, la nature du bâtiment, son budget ou les objectifs recherchés définissent les critères de choix. A ce titre, la société ROYER CONCEPT HABITAT vous fait bénéficier, à travers son guide, les paramètres qui vous permettront de faire votre choix parmi les solutions ITI et ITE !

Quand est-il approprié de procéder à l’isolation thermique par l’intérieur ?

L’ITI est effectuée moins fréquemment que les isolations des murs extérieurs. Pourquoi ? En raison de sa complexité et des difficultés qu’elle implique. La contrainte fondamentale réside dans la situation de l’ensemble du bâtiment (plafonds, parois extérieures) dans une zone non-chauffée. À défaut d’isolation par l’extérieur, le mur a une température plus élevée, entraînant des coûts de chauffage plus élevés. Cependant, certaines circonstances requièrent une isolation par l’intérieur à savoir :

  • S’il s’agit d’une élévation à laquelle il est impossible de renoncer ou de détruire,
  • Quand vous n’avez droit qu’à une partie de la maison et que les copropriétaires n’acceptent pas d’isoler tout l’immeuble,
  • Lorsque le bâtiment est sous conservation ou fait partie d’un immeuble jumelé ou mitoyen dans lequel les occupants des autres parties ne désirent pas chauffer l’ensemble.

ITE : dans quelles situations ?

L’isolation par l’extérieur dont l’armature est enveloppée dans une sorte de manteau isolant. Ce procédé est envisageable notamment en cas d’une rénovation ou d’un ravalement de façade. Le principe consiste à la revêtir avec un isolant, lequel sera ensuite couvert d’un revêtement servant aussi de finition.
Les spécialistes de l’isolation admettent que l’ITE a tendance à accroître la capacité thermique du logement. En revanche, elle ne permet pas de supprimer entièrement les ponts de chaleur entre les combles et la façade, mais de préserver la zone d’habitation des pièces sans devoir les redécorer. Par ailleurs, elle confère à la façade extérieure un certain caractère de modernité. De plus, l’ouvrage n’exige pas que ses occupants déménagent pendant sa réalisation.

En conclusion, effectuez un choix en fonction de l’efficacité de l’isolation, de sa simplicité de mise en œuvre et de son entretien sans pour autant délaisser le côté artistique.