Que ce soit pour améliorer ou rénover les performances énergétiques de votre habitat, il est possible de bénéficier de différentes aides d’amélioration de l’habitat afin de financer les travaux de rénovation. Quelles sont les aides pour la rénovation de l’habitat ?

Le PAH : Le Prêt à l’Amélioration de l’Habitat

Cette aide peut être demandée par des propriétaires ou des locataires et elle doit concerner des dépenses liées à des travaux de rénovation énergétique ou d’agrandissement. En effet, le montant du prêt peut couvrir jusqu’à 80 % des dépenses prévues, dans la limite de 1 067,14 euros et remboursable en 36 mensualités maximum.
Le prêt sert à financer des travaux :
 de rénovation,
 d’amélioration,
 ou d’isolation thermique.

L’ANAH : l’agence nationale de l’habitat

C’est un organisme public qui a pour objet d’aider à l’amélioration des logements achevés depuis plus de 15ans appartenant à des locatifs privés. Les primes peuvent être allouées aux propriétaires occupants sous certaines conditions de ressources et aux propriétaires bailleurs sous certaines conditions de location.
Les travaux concernés :
 L’isolation des combles, murs, fenêtres,
 L’amélioration de votre système de chauffage ou de la production d’eau chaude,
 L’installation ou la rénovation du réseau d’eau, d’électricité, de gaz,
 L’adaptation du logement à votre âge ou handicap : monte-escalier…

Aide de la caisse de retraite

La caisse de retraite peut vous accorder une aide financière pour réaliser des travaux d’aménagement dans votre logement. Cette aide est attribuée aux retraités du régime général ou aux pensionnés civils ou ouvriers retraités de l’État. Le montant peut atteindre 3 500 €, selon vos fonctions et vos revenus.
Les travaux de rénovation concernent notamment les domaines suivants :
Isolation thermique de votre logement,
 Aménagement des sanitaires et toilettes,
 Changement de revêtement de sols,
 Motorisation des volets roulants,
 Accessibilité de votre logement.

Aide pour rénover les parties communes de votre copropriété

Les copropriétés peuvent également bénéficier du programme “Habiter mieux” de l’ANAH afin d’obtenir une subvention pour des travaux de rénovation des parties communes.
Voici les principaux travaux de copropriété :
L’isolation de parois opaques (murs, toits, toitures-terrasses, planchers),
 L’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire et de chauffage,
 Le raccordement à un réseau de chaleur,
 La mise en place d’une ventilation double flux,
 La réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE).